pollution lumineuse - Urbapi location de ruche

Les lampadaires, façades éclairées ou encore panneaux publicitaires constituent des sources de lumière dans l’espace public qui perturbent la faune et la flore. Aujourd’hui, focus sur un aspect particulièrement important de la pollution lumineuse : son impact sur la vie animale. L’augmentation des points lumineux et leur intensification ont des effets vraiment néfastes sur la nature. Lesquels ? Quelles sont les solutions pour l’empêcher de nuire ? Nous vous apportons quelques éléments de réponse dans cet article.

Qu’est ce que la pollution lumineuse ?

La pollution lumineuse est à la fois la présence nocturne anormale ou gênante de lumière et les conséquences de l’éclairage artificiel nocturne sur la faune, la flore (Écosystème au global) ainsi que les effets suspectés ou avérés sur la santé humaine. Comme celle de la pollution du ciel nocturne qui désigne la disparition des étoiles du ciel nocturne en milieu urbain.

Pourquoi la lumière artificielle a-t-elle une incidence sur les écosystèmes ?

D’après le rapport 2014 de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), “les insectes, les reptiles, les chauve-souris peuvent voir leurs rythmes biologiques perturbés par une luminosité nocturne artificielle, trop intense ou prolongée”. Parmi ceux-ci, les insectes sont les premiers à être victimes du trop-plein de lumière car ils sont très souvent brûlés au contact des ampoules, épuisés à cause de la forte lumière ou se retrouvent mangés par les prédateurs.

Par conséquent, si les insectes meurent c’est toute la chaîne alimentaire qui est ébranlée.

On note également la priorisation de la performance énergétique au détriment de la performance environnementale. En effet, les sources lumineuses ne cessent de croître en Amérique et en Europe grâce à l’économie d’énergie engendrée par les lumières LED. Les études montrent que les insectes et autres animaux sont plus attirés et plus perturbés par les ondes lumineuses émises par les LED que par celles des lampes à vapeur de sodium. (lumière orangée).

La pollution lumineuse, associée à d’autres facteurs comme la pollution chimique ou encore le changement climatique, est un phénomène très néfaste pour les insectes. Or, ils sont essentiels à notre écosystème, notamment pour l’agriculture à travers la pollinisation et le maintien de la biodiversité.

Comment lutter contre la pollution lumineuse ?

Pour limiter la pollution lumineuse, l’une des solutions les plus simples est d’éteindre les lampes dont on a pas besoin la nuit. 

  • Opter pour des capteurs de mouvement pour que les lumières ne restent pas constamment allumées
  • Utiliser des teintes de lumière moins attirantes pour les insectes comme des tons ambrés
  • Ne pas laisser les ampoules à nu
  • Sensibiliser tout un chacun à la protection du ciel et de l’environnement nocturne

En tant qu’entreprise, vous souhaitez aussi vous investir dans le maintien de la biodiversité ? Optez pour la location de ruche ! Notre équipe est à votre disposition pour toutes informations.