insectes palynivores

Vous vous posez la question de quoi se nourrissent les abeilles ? Urbapi vous explique le mode d’alimentation des abeilles, insectes palynivores.

Qu’est ce qu’un insecte palynivore ?

En zoologie, un palynivore, qui signifie «mangeur de pollen» est un herbivore qui se nourrit du pollen produit par des plantes à fleurs ou des gymnospermes. La plupart des vrais palynivores sont des insectes ou des acariens tels que les abeilles et quelques types de guêpes, car le pollen est souvent le seul aliment solide consommé à tous les stades de vie de ces insectes.

De quoi se nourrissent les abeilles ?

Les abeilles mellifères, en pollinisant les plantes, collectent le pollen et le nectar comme nourriture pour toute la colonie : c’est pourquoi on les appelle des palynivores. Le nectar stocké dans leur jabot est transmis d’une abeille ouvrière à une autre par trophallaxie (c’est-à-dire en passant de bouche à bouche). Pendant ce processus, la quantité en eau du nectar diminue. Le nectar, après avoir été mélangé avec la salive de nombreuses abeilles, se transforme en miel et est déposé dans une alvéole. Une fois séché (lorsque l’eau s’évapore), les abeilles referment l’alvéole avec de la cire et stockent le miel.

Le pollen mais pas que…

Bien que l’alimentation principale des abeilles mellifères soit composée de pollen, elles collectent également d’autres liquides et jus d’exsudats de plantes et de fruits. Elles peuvent également se nourrir de miellat (sève expulsée par les plantes et déposée sur les feuilles, les branches ou le tronc des arbres). Les abeilles collectent ces liquides et les stockent sous même forme que miel. Cependant, lorsqu’il n’y a pas de pollen, de nectar ou de miellat disponibles, les abeilles peuvent aussi collecter et stocker des spores végétaux comme elles le feraient pour le nectar ou le pollen.

Les reines, les mâles, les ouvrières et les larves ont besoin d’un complexe de vitamine B et de vitamine C pour une croissance et un développement appropriés. Les abeilles collectent également les protéines du pollen des plantes, qu’elles rapportent à leur nid. Les abeilles mâles obtiennent des protéines à partir des sécrétions de jeunes ouvrières combinées avec du miel ou du pollen. Les reines et les larves d’abeilles remplissent leurs besoins en protéines en partie à partir de la gelée royale sécrétée par ces mêmes jeunes ouvrières.

À mesure que les jeunes abeilles mellifères mûrissent, leur besoin de protéines diminue et elles dépendent des glucides et du sucre, ou des lipides, pour la majorité de leur alimentation. Le nectar récolté par les abeilles contient à la fois du sucre et des glucides, qui produit de l’énergie. Cette énergie est convertie en graisse corporelle et est stockée pour une utilisation future par temps froid.

Les abeilles permettent de maintenir la biodiversité sur la planète. Nous oeuvrons pour leur bien-être et leur préservation en installant des ruches peuplées d’abeilles sur les sites des entreprises. N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !